Pétition- CSA : rappelez à FR3 et F. Info l’éthique, le respect des victimes et des droits des femmes

MERCI pour votre action ! Plus de 12 000 signatures. La pétition a été adressée au CSA le 27 septembre. Nous attendons sa réponse.

Signez !  

http://www.mesopinions.com/petition/autres/csa-rappelez-fr3-france-info-ethique/24982

 

CSA : rappelez à FR3/France info l’éthique, le respect des victimes et des droits des femmes !

Auteur : Les VigilantEs

Créé le 19/09/2016

À l’attention : du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel

Le 15 septembre 2016, France Info a diffusé une vidéo intitulée d’abord « Nice : « le dialogue impromptu entre une femme en niqab et une touriste en colère sur la promenade des Anglais »(1), puis mise en ligne sur youtube sous le titre : « Nice : mots pour maux »(2).
Cette vidéo montre une femme portant niqab, en train de déposer sur la Promenade des Anglais une gerbe de fleurs à la mémoire des victimes de l’attentat de Nice, puis une discussion entre cette femme et une touriste.
Alertées par les tweets de Françoise Laborde, ancienne présentatrice du JT de France2,  et l’article d’Annabel Benhaiem(3) publié sur le Huffington Post, les VigilantEs(4) s’indignent à leur tour.
Après quelques recherches nous apprenons que cette femme, Stéphanie Lecuyer,  est une militante pro-niqab avérée,  connue dans la presse depuis 2014.  De plus,  elle était accompagnée d’un homme qui se révèle être Rachid Nekkaz, l’homme qui paie les amendes des femmes en niqab verbalisées en conformité à la loi du 11 octobre 2010.
Or, ni la touriste interviewée, ni les spectateurs ne sont prévenu.e.s de l’identité de ces deux personnes suscitées et qui avaient été sollicitées par la journaliste dans le cadre d’un reportage programmé par France 3 pour le mois d’octobre, sur  la loi interdisant le voile intégrale.
Pendant quelques minutes, nous assistons à une discussion au cours de laquelle la dame en niqab tente de faire admettre à une touriste choquée par son accoutrement dans ce décours macabre, qu’il faut respecter le niqab. La chaîne parlera d’abord d’un échange d’abord « musclé » puis de « dialogue apaisé ».
Outre que le procédé journalistique de mise en scène d’une « rencontre fortuite » s’avère être une imposture, cette provocation téléguidée qui vise à faire apparaître sur les lieux d’un massacre, une femme arborant le même uniforme que celui revendiqué par les terroristes islamistes ici et dans le monde, est une insulte aux victimes du terrorisme, aux survivant.es et à leurs proches.
De plus, le discours victimaire de cette femme portant niqab, dans ce lieu de recueillement, est une insulte à toutes les femmes massacrées ou pourchassées dans le monde parce qu’elles refusent cet uniforme-étendard mortifère, symbole de l’infériorité du statut des femmes.
Les VigilantEs (4) et  les signataires de la pétition vous demandent d’intervenir au plus vite afin de mettre fin sur les chaînes publiques, à cette pratique journalistique qui relève :
–          du bidonnage journalistique et de la manipulation de l’opinion plutôt que de l’information,
–          d’une propagande pour la banalisation d’un uniforme mortifère pour les femmes et contraire à nos valeurs républicaines,
plutôt que du débat.

(1)     Video sur le site de France Info  http://bit.ly/2cBQ1x2
(2) video sur Youtube https://youtu.be/aWOs_DTdGvI
(3)Article d’Annabel Benhaiem    http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/16/francoise-laborde-reportage-france-info_n_12047026.html
(4) Les VigilantEs  https://vigilantes2015.wordpress.com/

Publicités

Nice : une pression islamiste imbuvable !

Ce mercredi 8 juin 2016, premier jour du ramadan, une jeune femme, serveuse dans un bar niçois, a été agressée verbalement par deux individus, puis frappée au prétexte qu’elle avait servi de l’alcool*.

Cette agression ferait suite à des pressions exercées sur le propriétaire du bar pour qu’il ne serve pas d’alcool pendant le mois de ramadan.

Pour les VigilantEs, cette agression s’inscrit dans un contexte où :

  • la pression des islamistes sur les musulman.e.s ou toute personne originaire d’un pays de culture musulmane s’intensifie.
  • le ralliement de délinquants à l’idéologie islamiste n’est plus à prouver.
  • à Nice, des jeunes refusant la culture française, sont partis en Syrie via des filières djihadistes **.

A Nice, c’est une femme musulmane laïque refusant l’emprise des intégristes qui a pris cher !

Partout où les groupes intégristes radicaux tentent d’asseoir leur pouvoir, les femmes en sont les premières cibles.

En France, la loi de notre République laïque prime sur celle des religions. Obliger une femme à se soumettre aux lois de l’islam politique et ainsi la réduire à un statut d’infériorité est contraire au principe d’égalité de la République.

Les agresseurs qui ont tenté de contraindre par la violence physique une femme à se soumettre à cette idéologie doivent être jugés pour ce qu’ils sont : des criminels !

*http://www.lepoint.fr/faits-divers/nice-une-femme-agressee-pour-avoir-servi-de-l-alcool-pendant-le-ramadan-07-06-2016-2045121_2627.php#

**http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/complement-d-enquete-la-vie-en-apparence-paisible-dans-un-camp-de-jihadistes-francais-en-syrie_1478205.html