Vidéo laïcité CITELS – CAF87 : DETOX !

25276627_1732501180102706_648273448_nNous  sommes  interpellées par une vidéo réalisée par le centre d’animation CITELS de Limoges et la CAF 87, en partenariat avec  Le Laboratoire Limousin de la Laïcité, la Fondation SNCF, et BeaubFM.  Rassurant ?  A première vue seulement. Car la lecture attentive de cette vidéo est plutôt inquiétante : l’objectif pédagogique de cette vidéo intitulée « C’est quoi la laïcité ? » se révèle être la banalisation du port du voile pour les adolescentes.

Le procédé est simple :

Première séquence-choc : une adolescente se pose en victime d’une agression verbale par une autre adolescente, rapport à son port du voile. Nous comprenons que le sujet de la vidéo ne sera pas d’expliquer la laïcité.

Poursuivons avec la seconde partie de la vidéo : l’objet en est d’énumérer tous les espaces où le port du voile est un droit conformément à la laïcité, et aussi  les espaces où il ne l’est pas mais … en indiquant les endroits où il se pourrait bien que ce soit autorisé : écoles privées et entreprises (selon certains règlements).

Le voile est mis sur le même plan que d’autres signes religieux, alors que nous ne le dirons jamais assez :

  • le port du voile est la marque de l’infériorisation des femmes, la simple vue de leur chevelure est jugée provocante, c’est toujours de leur faute,
  • il est aussi le signe de l’obligation de soumission à la pression sociale des islamistes dans les quartiers,
  • il est le porte drapeau de l’islam politique qui distingue ainsi les femmes pures des autres (merci pour les autres).

Mais cela, bien entendu, est passé sous silence.

Mieux : en faisant dire à l’une des protagonistes : « Pas de quartier aux dérives intégristes de tout bord », l’argument selon lequel  le voile est la marque d’une dérive intégriste, est balayé d’un revers de manche. Beau tour de passe-passe !

Quant au slogan final «  Oublions nos différences et chérissons nos différences ! », invite t’il à la fraternité laïque ou à la communautarisation de notre société ?

Comment ne pas voir que cette vidéo est un nième avatar d’une vidéo de propagande pour le port du voile des adolescentes plus qu’un outil pédagogique sur la laïcité ?

https://youtu.be/x-2hkGd7eB0

La banalisation du port du voile chez les adolescentes doit-elle être financée par la CAF 87 et la Fondation SNCF ?

Le Laboratoire Limousin de la laïcité défenseur de la laïcité et de l’émancipation des femmes ?

Les VigilantEs

 

 

 

Publicités

Pétition- CSA : rappelez à FR3 et F. Info l’éthique, le respect des victimes et des droits des femmes

MERCI pour votre action ! Plus de 12 000 signatures. La pétition a été adressée au CSA le 27 septembre. Nous attendons sa réponse.

Signez !  

http://www.mesopinions.com/petition/autres/csa-rappelez-fr3-france-info-ethique/24982

 

CSA : rappelez à FR3/France info l’éthique, le respect des victimes et des droits des femmes !

Auteur : Les VigilantEs

Créé le 19/09/2016

À l’attention : du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel

Le 15 septembre 2016, France Info a diffusé une vidéo intitulée d’abord « Nice : « le dialogue impromptu entre une femme en niqab et une touriste en colère sur la promenade des Anglais »(1), puis mise en ligne sur youtube sous le titre : « Nice : mots pour maux »(2).
Cette vidéo montre une femme portant niqab, en train de déposer sur la Promenade des Anglais une gerbe de fleurs à la mémoire des victimes de l’attentat de Nice, puis une discussion entre cette femme et une touriste.
Alertées par les tweets de Françoise Laborde, ancienne présentatrice du JT de France2,  et l’article d’Annabel Benhaiem(3) publié sur le Huffington Post, les VigilantEs(4) s’indignent à leur tour.
Après quelques recherches nous apprenons que cette femme, Stéphanie Lecuyer,  est une militante pro-niqab avérée,  connue dans la presse depuis 2014.  De plus,  elle était accompagnée d’un homme qui se révèle être Rachid Nekkaz, l’homme qui paie les amendes des femmes en niqab verbalisées en conformité à la loi du 11 octobre 2010.
Or, ni la touriste interviewée, ni les spectateurs ne sont prévenu.e.s de l’identité de ces deux personnes suscitées et qui avaient été sollicitées par la journaliste dans le cadre d’un reportage programmé par France 3 pour le mois d’octobre, sur  la loi interdisant le voile intégrale.
Pendant quelques minutes, nous assistons à une discussion au cours de laquelle la dame en niqab tente de faire admettre à une touriste choquée par son accoutrement dans ce décours macabre, qu’il faut respecter le niqab. La chaîne parlera d’abord d’un échange d’abord « musclé » puis de « dialogue apaisé ».
Outre que le procédé journalistique de mise en scène d’une « rencontre fortuite » s’avère être une imposture, cette provocation téléguidée qui vise à faire apparaître sur les lieux d’un massacre, une femme arborant le même uniforme que celui revendiqué par les terroristes islamistes ici et dans le monde, est une insulte aux victimes du terrorisme, aux survivant.es et à leurs proches.
De plus, le discours victimaire de cette femme portant niqab, dans ce lieu de recueillement, est une insulte à toutes les femmes massacrées ou pourchassées dans le monde parce qu’elles refusent cet uniforme-étendard mortifère, symbole de l’infériorité du statut des femmes.
Les VigilantEs (4) et  les signataires de la pétition vous demandent d’intervenir au plus vite afin de mettre fin sur les chaînes publiques, à cette pratique journalistique qui relève :
–          du bidonnage journalistique et de la manipulation de l’opinion plutôt que de l’information,
–          d’une propagande pour la banalisation d’un uniforme mortifère pour les femmes et contraire à nos valeurs républicaines,
plutôt que du débat.

(1)     Video sur le site de France Info  http://bit.ly/2cBQ1x2
(2) video sur Youtube https://youtu.be/aWOs_DTdGvI
(3)Article d’Annabel Benhaiem    http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/16/francoise-laborde-reportage-france-info_n_12047026.html
(4) Les VigilantEs  https://vigilantes2015.wordpress.com/